La FFR

Qu’est ce que la FFR ?

La Fédération Française des Réflexologues est à la fois :

  • Une association nationale regroupant tous les réflexologues
  • Un réseau de référence et d’informations pour le public
  • Un porte-parole au service des réflexologues et de la réflexologie

La Fédération regroupe des professionnels certifiés afin de :

  • Promouvoir et faire connaitre la réflexologie
  • Assurer un niveau de compétences professionnelles dans le domaine de la réflexologie
  • Faire respecter le code déontologique
  • Représenter la réflexologie française auprès des instances nationales et internationales
  • Développer la recherche sur la réflexologie

Les commissions de la fédération

Ces différentes Commissions au sein de la FFR sont mises en place par les réflexologues bénévoles du conseil d’administration.

Commission Communication

  • Relation avec la presse
  • Relation associations étrangères
  • Organisation stages et congrès
  • Contact : ffr.communication@gmail.com

Commission du RiEN

La FFR ,qui est membre du RiEN,participe aux travaux du Réseau Européen de Réflexologie pour promouvoir la réflexologie en Europe,pour assurer des standards européens de formation communs,pour développer le lobbying auprès du Parlement Européen au sein d’EFCAM pour favoriser l’accès du grand public à la prise en charge en Réflexologie et garantir aux praticiens leurs droits d’exercice.

Le délégué de la FFR participe tous les deux ans à la Conférence Européenne de Réflexologie.

Commission Etudiants

  • Assurer la liaison entre la fédération et les étudiants des Ecoles Affiliées
  • Contact : ffretudiant2@gmail.com

Commission Formation :

  • Regroupe les écoles affiliées à la ffr et contribue à la mise en place d’un niveau de compétences professionnelles
  • Analyse les demandes d’affiliation des centre de formation désireux d’intégrer la FFR
  • Organise le passage des équivalences

Commission installation :

  • Un service d’information sur les démarches administratives est la dispositions des réflexologues membre de la FFR : statut, assurance…

Commission lettre d’informations (News Letter !)

  • Collecte les informations données par les adhérents et les nouvelles de la FFR sous forme de news letter

Commission Médiation

  • Règle les différends au sein de la FFR

Commission Veille

  • Cette commission a été créée afin de vérifier que le contenu des sites internet des adhérents de la FFR est en accord avec la sémantique à respecter ; Ceci afin d’être respectueux avec l’éthique de la profession

Commission Éthique

Pourquoi une commission Éthique ?

Afin de faire face au flou juridique qui, aujourd’hui en France, régit le cadre de notre spécialité d’une part, et de porter haut les valeurs de notre profession, d’autre part, il est essentiel -aujourd’hui, plus qu’hier encore, de partager une même déontologie, une même éthique.

Une éthique qui renforce le cadre indispensable autour de nos compétences professionnelles. Nous sommes tous concernés : formateurs, écoles, élèves, réflexologues !

Pour toute question, commentaire ou suggestion, merci de contacter la commission Éthique via ffr.ethique@gmail.com

Secrétariat

  • Contact : ffr.secretariat@gmail.com

Définition de la réflexologie

La réflexologie plantaire est une technique naturelle et manuelle qui libère les facultés d’auto-régulation du corps. Elle est basée sur le principe suivant:

Le pied est la représentation miniaturisée du corps humain, à chaque zone réflexe correspond un organe, une glande ou une partie spécifique du corps. Des pressions rythmées appliquées sur ces zones réflexes permettent de localiser les tensions et de rétablir l’équilibre dans les parties du corps correspondantes. C’est une pratique manuelle ancestrale qui fait partie des médecines naturelles.

Il existe d’autres formes de réflexologie, telle que la réflexologie du faciale (visage), palmaires (mains), etc… La réflexologie est utilisée notamment pour :

  • Relaxer, le stress étant à l’origine de nombreux dysfonctionnements physiques et psychiques
  • Activer la circulation sanguine et lymphatique, mobiliser les déchets, stimuler les émonctoires et réguler le système nerveux
  • Prévenir, soulager, voire éliminer un grand nombre de troubles et favoriser l’auto régulation.

Les origines de la réflexologie

La trace la plus ancienne de pratique apparentée à la Réflexologie nous vient d’Egypte et remonte à 2330 av JC. Un pictogramme retrouvé à Sakkarah, dans le tombeau d’Ankhmahor un pharaon médecin.

Sur son sarcophage étaient représentées des scènes de soins dentaires, d’accouchements, d’embaumements, de pharmacologie et … De Réflexologie ! On y observe des soins de réflexologie plantaire et palmaire. La traduction de ses hiéroglyphes : « veuillez apaiser la douleur » « je ferais comme il vous plaira »

EgyptReflexologyLarge

signes2

En Chine, l’idéogramme « pied » signifie littéralement « partie du corps qui sauvegarde la santé ». Selon certaines sources, la réflexologie revendique 5000 ans d’existence en Chine. La médecine chinoise reconnaît depuis longtemps les liens entre une partie du corps et une autre, ce qui constitue une des bases de la réflexologie. Malgré une période où la réflexologie a était restreinte afin de promouvoir l ’obéissance et d’effacer la connaissance du passé sous l’Empereur Shi Huangdi, elle a repris sa place

En Asie l’empreinte du pied de Bouddha est illustré par différentes petites cases.Par exemple, dans cette représentation les orteils correspondent à la tête, siège de l’intelligence et de la plupart de nos organes sensoriels tels que l’ouïe, la vue, l’odorat, le gout…

En Inde dans la tradition hindoue, les pieds de Vishnu sont richement garnis de symboles. Ces représentations de pieds, qu’il s’agisse de ceux de Bouddha ou de Vishnu, sont aujourd’hui connues pour leurs valeurs religieuses et spirituelles mais à cette époque l’art, la science et la spiritualité formaient un tout indissociable.

Enfin il serait également possible que la réflexologie puise ses origines du peuple Incas et des Indiens d’Amérique mais leur culture de la transmission oral ne nous permet pas de fournir de document mais cette technique est très présente dans leurs récits

La réflexologie au 20e siècle

William Fitzgerald

Au début du 20e siècle, un médecin américain spécialiste en ORL, le Dr Fitzgerald, s’est intéressé à cette technique de « traitement pas les pieds » (et par les mains). Il propose un découpage du corps en 10 zones longitudinales et verticales, du haut de la tête au bout des orteils, et met au point ce qu’il appelle « la thérapie zonale ». Il constate en effet qu’une pression locale sur un doigt ou un orteil a un effet antalgique à distance, sur une des 10 zones du corps, et que cela peut donc calmer la douleur ressentie dans la zone douloureuse. Il utilise cette thérapie zonale dans ses actes d’opération ORL.

Eunice Ingham

Eunice Ingham, physiothérapeute, collaboratrice du Dr Fitzgerald, a poursuivit ses travaux de recherche. Elle affine le repérage des zones, et met au point une véritable cartographie où tout l’ensemble du corps est représenté sur les mains et les pieds. Elle écrit le premier ouvrage de réflexologie, et ouvre la première école. Eunice Ingham est considéré comme la pionnière de la réflexologie moderne en occident, dans les années 1930.

De nombreuses écoles ont découlé de son enseignement, appelé « Méthode Ingham ». Elle a également mis au point la technique particulière du toucher réflexe aujourd’hui utilisé, appelé « la chenille ». Eunice Ingham (1889-1974), une physiothérapeute américaine

Première Cartographie des pieds et première école de Réflexologues

Rejoignez la FFR et profitez des services réservés aux adhérents !